Veuillez patientez ....
Chargement en cours :
Le NICAM - dossier
  • Les petites annonces
  • Annuaire
  • Glossaire
  • Emploi
  • Programmes TV
  • Inscrivez vous à la lettre d'information de TVConnect   inscrits.
    ...::  Accueil | Weblog | Ajouter aux favoris | RSS Syndication ::...  
    Sites Sponsorisés

    Rubriques
  • -- BOUTIQUES EN LIGNE --
  • CASTINGS
  • Connecteurs - Prises
  • Conseil
  • Copies, Droit, Loi ...
  • Décret, Droit, loi
  • Dolby prologic
  • Education
  • Famille
  • Information
  • Musique et Internet
  • Numérique : SAT / Terrestre
  • Ondes radioélectriques
  • Technique
  •  Le MP3 pro et les droits d aut ...
  •  MP3 Pro : 300 titres sur un CD ...
  •  Thomson dégaine le MP3Pro ...
  •  Système anti-piratage de disqu ...
  •  Le Service NexTView ...
  •  SmartFile, SmartLink, Smart Me ...
  •  Quand le PC devient magnétosco ...
  •  La musique se protège des pira ...
  •  Le MMDS ...
  •  Les plasmas ...
  •  IEEE-1394 ...
  •  Le MP3 Comment ça marche, la l ...
  •  La radio numérique DAB ...
  •  Le NICAM ...
  •  La propagation des ondes ...
  •  Secam, Mesecam, Pal, NTSC, Nic ...
  •  Les normes ...
  •  Les TV à tube cathodique bient ...
  •  Les Ecran SED ...
  •  Les Ecran OLED ...
  •  Les Ecran flexible ...
  •  Les Ecran 3D ...
  •  HDCP ...
  • TV Haut Débit
  • TVHD, HDMI, DVI, TNT, TV Oled
  •  
    L'info en continue
  • Seriescope :: News series TV
  • Actu ADSL et Internet (Echosdunet)
  • Actualités des medias (IMedias)
  • DHNet :: A la Une TV
  • Les dernieres brèves médiatiques
  • Les guides par ZDNet
  • Les titres à UNE
  • L'actu de la TV et médias.
  • L'actu de la TV numérique
  • L'actu des nouvelles technologies
  • L'actu des stars et célébrités
  • l'actualité IT par ZDNet
  • Planete-Télé : Le rdv de l'actu TV
  • Tout sur l'actu télévisuelle !
  •  Actualités diverses
  •  
    Pratique
  • Le câblage des Antennes
  • Le câblage des appareils
  • Les petites annonces
  • Annuaire
  • Glossaire
  • Emploi
  • Les films en salle
  • Canaux/Fréquences
  • Les canaux TV terrestre et TNT
  • Modèles de lettre
  •  
    Services
  • Adresse de la redevance
  • Décret de la redevance
  • Webzine Gratuit
  • Opérateurs et chaînes
  • Vos séries avec Télépoche.fr
  • Programmes TV
  • Vendre et acheter sur eBay
  •  
    Idées cadeaux
  • Plus de choix ICI

     
    Les mobiles
  • Sonneries
  • Surprises vocales
  • Sms Rire
  • Forfait Sms
  • Sms Love
  • Messages répondeur
  • Messages vocals
  • Rencontres SMS
  • Surfe et crée tes logos couleurs
  •  
    Partenaires
  • L'annuaire de la radio
  • PC Rapide
  • Musigate
  • Mediaplazza
  • annuaire gratuit
  • ClicAvenue
  • Annubel
  • ingenieurduson
  • Audiences TV
  • Clicici
  • Annuaire généraliste Lien-Gratuit
  • Amour love : rencontre gratuite
  •  

  • Votez pour ce site
  •  

    Site recommandé par Ousurfer.com    Approuvé par ICRA (controle parental)
l'Association de classification du contenu de l'Internet

    Haut de page

    Vos réactions ? Commentaires [1]

    Le NICAM
    Pourquoi le NICAM ?
    ======
    Dossier du 01.07.2001

    Dès sa création, la télévision a négligé la qualité du son, bien que les fabricants de téléviseurs aient bien essayé d’arranger les choses en soignant les amplificateurs et les haut-parleurs de leur production, mais sans amélioration notable. Le problème vient du type de diffusion, autrement dit dans le " SECAM FRANÇAIS ", de la Modulation d’Amplitude qui peut ne procurer qu’un son " mono ", soit la qualité des " transistors " des années soixante.

    A l’heure où le son numérique a fait son entrée dans la plupart des foyers, où l’on a l’ambition de vendre le " Home Theater ", la qualité sonore des chaînes hertziennes devient primordiale.

    Les premières études ont commencé en 1959 pour trouver des systèmes capables de restituer la stéréophonie.

    Ces études ont donné lieu à la mise au point de plusieurs systèmes différents dont l’exploitation commerciale débuta à la fin des années 70 au Japon, à partir de 1981 en Allemagne, 1984 aux USA et en 1988 au Royaume-Uni et dans les pays nordiques. Comme on le voit, la France est restée isolée, et jusqu’à présent aucune recherche n’avait eu lieu pour améliorer la qualité sonore de notre " SECAM national ".


    Des systèmes Adaptés au normes
    ======

    En raison de la multiplicité des standards de diffusion à travers la planète, il a fallu rechercher différentes méthodes pour transmettre un son stéréophonique avec une image PAL , SECAM ou NTSC. Le problème était rendu encore plus complexe par les multiples normes spécifiques à chacun des standards: PAL B, G, H ou I, NTSC M et SECAM L, L’, B, G, K, K’. Chaque norme se traduit par des caractéristiques techniques différentes dans la transmission des signaux vidéo et audio: principalement la largeur de bande, les fréquences des signaux et la polarité vidéo. Ces normes sont utilisées uniquement pour les diffusions hertziennes terrestres. Pour les diffusions hertziennes par satellite, seul le standard est utilisé: PAL, SECAM, NTSC ou la famille MAC , la norme étant celle de la diffusion satellite: fréquence et largeur de bande vidéo, modulations et fréquences des porteuses son.

    Tous les systèmes mis au point permettent la diffusion d’un son stéréophonique, ou d’un double son monophonique (double langage). Ils représentent l’adaptation des normes de transmission existantes à la stéréo:

      -- Le système " F.M. - F.M. " s’applique à la norme NTSC M : il est aussi utilisé au Japon depuis 1978.
      -- Le système " F.M. " à deux porteuses son, mis en service dès 1981 en Allemagne, s’applique aux normes PAL B, G et H. (système A2).
      -- Le système " F.M. - A.M. BTSC " utilisé aux USA depuis 1984, s’applique à la norme M.
      -- Le système " NICAM 728 ", a été étudié pour les normes B, G, H
      et I. Comme vous le savez, la France utilise la norme LL’ (audio A.M.) en Métropole et K’ (audio F.M.) dans les départements d’Outre - Mer. Aucun des systèmes précédents n’est donc applicable. C’est la raison pour laquelle TDF a commencé, une étude afin d’adapter la plus récente de ces normes, le NICAM 728, au standard français SECAM LL’.


    Un pari gagnant
    ======

    Le groupe Thomson a été le premier constructeur à pouvoir fournir des téléviseurs équipés pour la réception des émissions NICAM sur le marché français lors des débuts du procédé; en Septembre 1994.

    En lançant ces nouveaux produits, le groupe Thomson veut valoriser ses téléviseurs et espère faire repartir les ventes de produits de moyennes et hautes Gammes avec des marges plus importantes.

    Pour le futur possesseur d’un appareil NICAM, il faudra rajouter un surcoût de 600 à 800 Francs sur le prix du téléviseur selon les modèles.

    Depuis le mois de Septembre 1994, le groupe Thomson a augmenté ses ventes de +20 % et espère faire plus.

    Aujourd’hui, tous les grands constructeurs proposent des appareils NICAM, et il est même difficile de trouver des téléviseurs stéréophoniques qui ne sont pas équipes pour la réception NICAM.


    Qu'est ce que le NICAM ?
    =====

    Normalisé par le CCIR, le NICAM 728 permet de transmettre un signal audio numérique sur une sous-porteuse supplémentaire.

    Le débit du signal numérique est égal à 728 Kbits/sec. L’échantillonnage se fait à 32 KHz, avec une quantification sur 14 bits qui est ensuite compressée à 10 bits (comme pour le D2 Mac Paquets). C’est ainsi que l’on arrive à un débit de 704 Kbits/sec. auxquels viennent s’ajouter des bits supplémentaires (mot d’alignement de la trame, information de commande et de données supplémentaires). D’où la désignation NICAM, qui provient de Near Instantaneous Companding Audio Multiplex et qui signifie " Multiplexage Audio à Compression / Expansion Quasi-Instantanée ".

    L’adaptation du système NICAM 728 à la norme L consiste à définir de nouveaux paramètres de modulation, sans remettre en cause la structure de la trame à 728 Kbits/sec. Avec les normes B, G, H, et I, qui utilisent la modulation de fréquence pour transmettre leur sous-porteuse NICAM, la modification fût relativement simple. La F.M. est beaucoup moins sensible que la modulation d’amplitude utilisée par le SECAM L.


    Comment recevoir le NICAM ?
    ======

    Pour recevoir les émissions en Nicam, il faudra posséder un récepteur équipé d’un décodeur Nicam intégré. Mais attention, il faudra que le récepteur ait été conçu pour recevoir le Nicam aux normes LL’ Secam. Par contre les récepteurs Multistandards équipés d’un module Nicam ne fonctionnent pas systématiquement lors d’une réception Nicam aux normes LL’ Secam, le Nicam Anglais qui est aux normes I Pal n’a pas la même sous-porteuse que la norme BG Pal. La sous-porteuse I est à 6,552 MHz et les sous-porteuse BG et LL’ sont à 5,85 MHz.

    Le décodeur Nicam qui se présente sous la forme d’une platine, se rajoute aux circuits normaux du téléviseur, et exploite la sous-porteuse son Nicam à partir de la platine tuner du téléviseur. Dès que la sous-porteuse Nicam est détectée, les circuits Nicam décodent le signal et le son est restitué via l’amplificateur du téléviseur.

    Tous les constructeurs mettront sur le marché français des récepteurs Nicam adaptés aux normes françaises LL’ Secam; bien entendu il ne s’agira que de modèles stéréo. Le surcoût engendré par l’introduction systématique du Nicam dans les téléviseurs stéréo se situe dans une tranche variant de 200 Frs à 500 Frs suivant les modèles.

    Il faut savoir que très rapidement tous les téléviseurs stéréo seront Nicam et que dès la fin de l’année il n’y aura plus de différence de prix.

    Pour les appareils stéréo non-Nicam qui ont été commercialisés, il est possible de connecter un boîtier indépendant externe qui utilise la prise péritel et la prise d’antenne pour traiter la sous-porteuse Nicam. Le son stéréo est ensuite réinjecté vers l’amplificateur du téléviseur. Le coût de ces boîtes noires avoisine des 1000 Frs.


    3 visiteurs sur le site.
    Mesure du PageRank offerte par le moteur de recherche anti-spam Google-Filter
    Publicité.    © 2002-2005 TVConnect
    Site optimisé IE pour un affichage de 1024*768
    Nos stats    Condition générale d'utilisation
    Site membre de ClickFR
      Hit-Parade